Télé

Lundi 8 septembre 2008


roumiana ougartchinska
Rédigé par roumiana ougartchinska le 08/12/2008 à 19:57 Facebook Twitter LinkedIn Pinterest

Télé

11 octobre 2008, l'invitée du 13h


roumiana ougartchinska
Rédigé par roumiana ougartchinska le 07/12/2008 à 21:35 Facebook Twitter LinkedIn Pinterest

Télé

L'édition spéciale de Lundi Investigation à :
JEAN-PAUL II : CONTRE-ENQUETE SUR L'ATTENTAT
est rediffusée :
Mardi 19 juin 2007 Canal+ décalé 03h20
Mardi 19 juin 2007 Canal Horizons 20h00
Mercredi 20 juin 2007 Canal+ 03h05
Dimanche 24 juin 2007 Canal+ décalé 05h10
Lundi 25 juin 2007 Canal+ sport 02h00
et toujours pour ceux qui ne regardent pas la télé
"La vérité sur l'attentat contre Jean Paul II" aux Presses de la Renaissance

Ecrire à Roumiana
roumiana ougartchinska
Rédigé par roumiana ougartchinska le 19/06/2007 à 17:45 Facebook Twitter LinkedIn Pinterest

Télé

Canal+ 12 juin à 20h50
Edition spéciale de Lundi Investigation un documentaire de 90 minutes consacré à :
JEAN-PAUL II : CONTRE-ENQUETE SUR L'ATTENTAT
Patrice des Mazery et Roumiana Ougartchinska
Production : TV PRESSE

RESUME
Le 13 mai 1981, à 17H20, le pape Jean-Paul II s’écroule lors d’un bain de foule place Saint-Pierre.
Il est grièvement blessé par balle à l’abdomen. Un homme est immédiatement arrêté, un pistolet à la main.
Il s’agit d’Ali Agça, un Turc de 23 ans, qui sera condamné à la prison à vie. Ses motivations sont obscures. Agça est d’abord présenté comme un déséquilibré puis, lors d’un second procès en 1985, comme un homme de main des services secrets bulgares, qui auraient agi pour le compte de l’Union soviétique. Le Vatican ne s’est jamais exprimé officiellement sur cet attentat. Jean-Paul II, lui, a toujours considéré qu’il devait sa survie à un miracle de la Vierge.

Vingt-six ans plus tard, la thèse d’un attentat commis par un fou pour le compte des communistes demeure la thèse la plus répandue. Pourtant, de nombreux éléments contredisent ce scénario. Ali Agça n’était pas un militant de gauche, mais au contraire un nationaliste d’extrême droite. Le groupuscule qui l’employait (les Loups gris) n’était pas une création de Moscou, mais un vivier de militants utilisés par les services secrets de l’Ouest. Ali Agça, le tireur, n’était pas seul place Saint-Pierre : il avait un complice et de nombreux soutiens.

Pour LUNDI INVESTIGATION, les auteurs ont repris point par point tous les aspects de l’attentat contre Jean-Paul II. Leur contre-enquête s’appuie sur les témoignages – souvent inédits – de tous les acteurs de l’époque encore vivants, et sur des images jamais diffusées du procès de 1985 en Italie.
Le film établit comment, après l’attentat, la CIA a manipulé l’opinion pour diaboliser les pays de l’Est.
JEAN-PAUL II : CONTRE-ENQUÊTE SUR L’ATTENTAT est aussi un éclairage nouveau sur l’une des plus grandes énigmes du XXème siècle.
roumiana ougartchinska
Rédigé par roumiana ougartchinska le 23/05/2007 à 12:37 Facebook Twitter LinkedIn Pinterest