RESEAU D'INFORMATION EST-OUEST

'Guerre du Gaz'



'Guerre du Gaz'
D’un monde crispé sur le bouton déclencheur des fusées nucléaires de la guerre froide, nous sommes passé à l’ère surchauffée d’un affrontement global, la main sur le robinet du gaz. Une nouvelle guerre, où il suffira à la Russie d’appuyer sur le bouton de l’arme énergétique, pour dicter sa volonté, bien au-delà des frontières de l’Empire. Quitte à provoquer des ripostes incontrôlées …

Avec un pétrole hors de prix et des réserves en baisse, L’Europe est en alerte. Déjà, les majors de l’énergie envisagent de puiser dans le gaz -propre, disponible et meilleur marché.
Dans vingt ans, les besoins vont doubler. Le vieux continent sera contraint d’importer les trois quarts de sa consommation. Où s’approvisionner ? Une ruée vers « l'or bleu » se prépare. Et, avec elle, d'inextricables conflits.
Le gaz est devenu la pièce maîtresse du nouveau « grand jeu » Est – Ouest avec une certitude : la Russie possède plus du tiers des réserves mondiales de gaz naturel. Elle est le premier producteur et exportateur mondial. Cette suprématie, Moscou l’utilise sur tous les fronts en jouant sur l’ensemble des leviers à sa dis-position : tracé des pipelines, volumes des approvisionnements, accès aux matières premières et… chantage au robinet. Demain, elle sera le fournisseur incontournable qui dictera sa loi. Un pouvoir démesuré s’offre à l’ancien empire des Soviets qui a patiemment, durant plus de vingt ans, tissé sa toile gazière.
Pire, la Russie d’aujourd’hui est devenue la « Gazpromie ». Sous l’autorité directe du Kremlin, le champion hors catégorie Gazprom a opéré une véritable fusion avec l’Etat. Un monopole, qui peut seul décider du sort de l’Europe et déclencher en cas de crise, LA GUERRE DU GAZ.
Jeudi 23 Octobre 2008
Roumiana Ougartchinska


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Juillet 2005 - 13:22 Le KGB sur Radio Suisse Romande

Mardi 8 Mars 2005 - 00:00 KGB&Cie à l'assaut de l'Europe